Afghanistan: l'émissaire américain rencontrera les talibans au Pakistan jeudi

Le nouvel émissaire américain pour l'Afghanistan, Thomas West, doit rencontrer jeudi au Pakistan le ministre taliban des Affaires étrangères, Amir Khan Muttaqi, avec des diplomates chinois et russes, ont annoncé mercredi des responsables pakistanais et américains.

Afghanistan: l'émissaire américain rencontrera les talibans au Pakistan jeudi
©AFP
AFP

Les entretiens de cette "troïka plus" auront lieu à Islamabad, a précisé un responsable pakistanais sous couvert d'anonymat.

Il s'agira du premier déplacement de M. West dans la région depuis sa nomination à la place de Zalmay Khalilzad, en place l'été dernier lors du retrait américain qui a précipité le retour au pouvoir des talibans.

M. West, qui a pris ses fonctions en octobre, prévoit également de se rendre en Russie et en Inde, selon Washington.

"Avec nos partenaires, nous allons continuer à préciser ce que nous attendons des talibans comme de n'importe quel futur gouvernement en Afghanistan", avait déclaré lundi à la presse le porte-parole du département d'État, Ned Price.

Selon le responsable pakistanais, la rencontre d'Islamabad visera d'abord à "trouver les moyens d'empêcher une crise humanitaire" en Afghanistan, et favoriser un élargissement du gouvernement afghan à d'autres tendances que les talibans qui le composent aujourd'hui exclusivement.

L'ONU a, à de nombreuses reprises, averti ces dernières semaines que l'Afghanistan était au bord d'une très grave crise humanitaire, la moitié de sa population risquant de se retrouver à court de nourriture et de devoir choisir entre la faim et l'exil, à l'abord d'un très rude hiver.

M. West, qui se trouvait cette semaine à Bruxelles pour discuter de l'Afghanistan avec des responsables de l'Otan, a souligné que les talibans s'étaient "très clairement" prononcés pour un retour de l'aide internationale à leur pays, une normalisation de leurs relations avec l'étranger et la levée des sanctions internationales qui les frappent.

Il s'est également dit inquiet de la récente série d'attaques sanglantes de la branche afghane du groupe jihadiste État islamique (EI-K), assurant que Washington souhaitait "que les talibans réussissent" face à ces rivaux violents.

M. West a précisé que lors de sa visite en Inde, il ne prévoit pas de participer à un sommet régional sur la sécurité en Afghanistan auquel participeront mercredi la Russie, l'Iran, le Kazakhstan, le Kirghizstan, Tadjikistan, le Turkménistan et l'Ouzbékistan.

Le Pakistan, rival historique de l'Inde, a refusé d'y participer, tout comme la Chine, alliée d'Islamabad. Le Pakistan est considéré comme l'un des plus proches alliés des talibans afghans, alors que l'Inde soutenait fermement le gouvernement pro-occidental qu'ils ont renversé en août.

Sur le même sujet