"Qui leur a donné le droit de s'introduire dans sa maison et de tuer son chien?": le meurtre d'un chien suscite l'indignation en Chine

Sa propriétaire était en quarantaine dans un hôtel.

"Qui leur a donné le droit de s'introduire dans sa maison et de tuer son chien?": le meurtre d'un chien suscite l'indignation en Chine
©Capture d'écran

La nouvelle a choqué les citoyens chinois : deux agents de santé ont tué le chien d'une personne contaminée par le coronavirus. Les faits se sont déroulés à Shangrao, dans la province de Jiangxi. Le quartier où habite la propriétaire du chien avait été désigné comme "zone contrôlée Covid-19", ce qui signifie que tous les résidents devaient être placés en quarantaine afin que leurs maisons soient désinfectées. La femme avait été placée en quarantaine dans un hôtel qui n'acceptait pas les animaux de compagnie. Son chien était donc resté à son domicile pendant le passage des agents de santé.

La vidéo de l'incident, capturée par la caméra de sécurité de la jeune femme, a été publiée sur le réseau social Weibo (similaire à Twitter) et visionnée des millions de fois. On peut y voir l'un des deux agents du gouvernement, supposé désinfecter l'appartement de la femme, en train de battre le chien à l'aide d'un pied-de-biche. "Qui leur a donné le droit de s'introduire dans sa maison et de tuer son chien?", s'interrogeait un utilisateur, tandis qu'un autre estimait qu'il s'agissait d'une "violation de la vie privée d'une citoyenne et de la sécurité de ses biens".

Face à l'indignation de nombreux utilisateurs de la plateforme Weibo, les autorités locales ont publié une déclaration. Dedans, ils présentent leurs excuses pour l'incident et indiquent que l'un des agents de santé avait été licencié. Ils ont toutefois affirmé que le chien avait fait l'objet d'une "élimination inoffensive".