L’ex-quotidien "Apple Daily" de Hong Kong obtient la "plume d’or"

Le magnat hongkongais de la presse emprisonné Jimmy Lai et le personnel de son quotidien pro-démocratie désormais fermé Apple Daily ont reçu la "plume d’or", un prestigieux prix de la liberté de la presse décerné par l’Association mondiale des journaux et des éditeurs (Wan-Ifra).

L’ex-quotidien "Apple Daily" de Hong Kong obtient la "plume d’or"
©BELGA/AFP
AFP

M. Lai et plusieurs autres dirigeants d'Apple Daily, un tabloïd farouchement pro-démocratie et très critique à l'égard de Pékin, avaient été arrêtés au printemps dernier pour "collusion avec des forces étrangères mettant en danger la sécurité nationale". Les autorités reprochent au journal, qui a dû fermer en juin après le gel de ses actifs, d'avoir appelé à des sanctions internationales contre Hong Kong. La "plume d'or" récompense chaque année depuis 1961 d'importants défenseurs et promoteurs de la liberté de la presse. L'attribution de ce trophée à M. Lai et à son équipe illustre "les craintes et les défis" auxquels font face les journalistes à Hong Kong actuellement, a estimé Warren Fernandez, président du Forum mondial des éditeurs.

La Loi fondamentale - la mini-constitution hongkongaise en vigueur depuis la rétrocession en 1997 - garantit en principe la liberté d'expression dans l'ancienne colonie britannique. Mais une loi draconienne sur la "sécurité nationale", imposée par Pékin en juin 2020 après les gigantesques manifestations pro-démocratie de l'année précédente, a fait naître un climat de crainte pour la liberté de la presse dans le territoire autrefois semi-autonome. "De moins en moins de gens feront briller la lumière dans ces coins obscurs", a déclaré Sebastian Lai, le fils de Jimmy Lai, en recevant le prix pour son père.