Afghanistan: une manifestation de femmes autorisée par les talibans à Kaboul

Des dizaines de femmes afghanes ont défilé jeudi à Kaboul, réclamant leur droit à l'éducation, au travail et à la représentativité politique, lors d'une manifestation autorisée par les talibans.

AFP

"De la nourriture, des carrières, la liberté!" ont scandé certaines manifestantes, alors que d'autres brandissaient des banderoles demandant l'accession des femmes à des postes politiques.

Bien que les manifestations soient interdites par les nouveaux maîtres de l'Afghanistan, les autorités ont donné leur autorisation pour l'organisation de cette marche, qui s'est déroulée par un froid mordant après les premières chutes de neige.

Certaines femmes portaient des banderoles faisant écho aux plaintes des talibans, qui déplorent que la communauté internationale ait gelé des milliards de dollars d'aide et de fonds.

Les talibans qui ont repris le pouvoir à la mi-août se sont engagés à gouverner moins brutalement que lors de leur première accession au pouvoir dans les années 1990, mais les femmes sont toujours largement exclues de la fonction publique et de l'accès à l'éducation secondaire.

Même si elles ont obtenu le droit de manifester jeudi, certaines participantes ont affirmé toujours craindre les nouveaux dirigeants.

A un carrefour, des combattants talibans ont armé leurs fusils et les ont brandis, mais la marche a été autorisée à se poursuivre.

"La peur est toujours là, mais nous ne pouvons pas vivre dans la peur. Nous devons nous battre contre notre peur", a affirmé l'une des manifestantes, Shahera Kohistan, 28 ans.

Sur le même sujet