À Bruxelles, l’ambassade d’Afghanistan survit péniblement : "Nous représentons le pays sans contact avec Kaboul"

Un petit noyau de diplomates continue le travail, sans salaire.

Homayoun Tandar (homme politique et diplomate afghan) et l'ambassade afghane à Bruxelles
Homayoun Tandar (homme politique et diplomate afghan) et l'ambassade afghane à Bruxelles ©Google Maps, DR
Quatre mois après la prise de pouvoir à Kaboul par les talibans, les diplomates afghans dans le monde entier sont confrontés à une situation...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet