Malgré son accroc avec la Chine, Elon Musk sur les chapeaux de roues dans le Xinjiang

Tesla prévoit un site d’exposition dans la région où sont opprimés les Ouïghours.

Malgré son accroc avec la Chine, Elon Musk sur les chapeaux de roues dans le Xinjiang
©AP
Zhifan Liu, correspondant à Pékin pour Liberation
Il faut croire qu’Elon Musk n’est pas rancunier. Ou alors, il cherche à se faire bien voir par Pékin. Alors que Tesla fait l’objet d’une plainte lancée auprès de l’Onu par la Chine, qui accuse les satellites SpaceX...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet