La résistance afghane vient chercher des soutiens européens: "La Belgique est un exemple de tolérance"

Mené par Ahmad Massoud, un front s’organise. Un bureau bientôt à Bruxelles ?

Obaid Mahdi, ancien fonctionnaire à Kaboul, et Ali Maisam Nazary, le responsable des relations extérieures du NRF en Afghanistan, mardi à Bruxelles.
Obaid Mahdi, ancien fonctionnaire à Kaboul, et Ali Maisam Nazary, le responsable des relations extérieures du NRF en Afghanistan, mardi à Bruxelles. ©JEAN LUC FLEMAL
Menée par le fils du commandant Massoud, la résistance afghane ne désarme pas. Cinq mois après la prise de Kaboul par les talibans, elle affirme contrôler militairement...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet