Quand l’Inde exporte ses armes pour contrer l’expansionnisme chinois

Soucieux de contrer l’influence chinoise en Asie, New Delhi accélère ses exportations d’équipements militaires.

Emmanuel Derville, correspondant à New Delhi
Quand l’Inde exporte ses armes pour contrer l’expansionnisme chinois
©AP
C’est un coup inédit pour l’industrie militaire indienne. Le 14 janvier, le gouvernement philippin a officialisé l’achat de trois batteries de missiles BrahMos. Développé par une société conjointe indo-russe, le BrahMos est un missile de croisière capable d’être tiré de n’importe quelle plate-forme vers des cibles en mer, sur terre...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité