Défilé militaire en Corée du Nord pour marquer un important anniversaire

La Corée du Nord a organisé lundi soir un défilé militaire, a annoncé une source militaire sud-coréenne, dans une démonstration de force pour le 90e anniversaire de son armée, un événement majeur dans ce pays.

Défilé militaire en Corée du Nord pour marquer un important anniversaire
©AP
AFP

Ce défilé a commencé vers 22H00 heure locale (13H00 GMT) sur la place Kim Il Sung à Pyongyang, a déclaré cette source.

La Corée du Nord, qui possède l'arme nucléaire, organise des défilés militaires à l'occasion de fêtes et autres événements importants.

Y participent habituellement des milliers de soldats marchant au pas de l'oie, suivis d'une nuée de chars et autres véhicules blindés. Sont également exposés dans ce cadre les principaux missiles que Pyongyang souhaite montrer.

Les observateurs suivent de près ces événements à la recherche d'indices sur les derniers équipements militaires mis au point par la Corée du Nord.

Ils s'attendaient à ce que le défilé de lundi soit l'occasion pour ce pays de présenter ses armes les plus sophistiquées, en particulier des missiles balistiques hypersoniques ainsi que le missile balistique intercontinental Hwasong-17.

Ce "missile monstre", capable d'emporter plusieurs ogives qui suivent une trajectoire indépendante au moment de leur rentrée dans l'atmosphère, avait été exhibé pour la première fois en octobre 2020, au cours d'un défilé militaire à Pyongyang.

Tirs d'essai

Ces dernières années, la Corée du Nord a organisé trois défilés militaires nocturnes, dont les médias d'État ne rendent compte que le lendemain.

Lundi soir, ceux-ci n'avaient pas encore évoqué le dernier en date.

Mais le site internet spécialisé NK News, basé à Séoul, a fait savoir qu'au moins douze "objets lumineux" avaient été repérés au-dessus du centre de la capitale nord-coréenne dans la nuit de lundi à mardi, ce qui pourrait être le signe d'un défilé ou d'un entraînement militaire.

On pensait que la Corée du Nord ferait une démonstration de sa puissance militaire pour marquer le 110e anniversaire de la naissance du fondateur de son régime, le grand-père de l'actuel dirigeant Kim Jong Un, Kim Il Sung, le 15 avril, mais cette date a été célébrée par un défilé civil.

D'après des images satellite, les préparatifs se poursuivent depuis lors, avec des milliers de soldats et des dizaines de véhicules défilant en formation sur un terrain d'entraînement à Pyongyang.

Ce devrait être "le plus grand défilé militaire jamais organisé", impliquant environ 20.000 soldats et le matériel nord-coréen le plus avancé technologiquement, a expliqué ce week-end l'agence de presse sud-coréenne Yonhap, citant plusieurs sources gouvernementales anonymes.

La Corée du Nord a d'ores et déjà effectué plus de douze tests d'armements cette année, y compris le tir à pleine portée d'un missile balistique intercontinental pour la première fois depuis 2017.

Des responsables et des analystes américains et sud-coréens ont averti que ce pays pourrait en outre reprendre ses essais nucléaires pour la première fois depuis 2017, citant un regain d'activité sur son principal site destiné à ces tests.

Sur le même sujet