Coup d'Etat en Birmanie: le tribunal de la junte rejette un appel d'Aung San Suu Kyi

Un tribunal de la junte au pouvoir en Birmanie a rejeté mercredi un appel de l'ex-dirigeante Aung San Suu Kyi contre la peine de cinq ans de prison pour corruption qui lui a été infligée la semaine dernière, a annoncé une source proche du dossier.

Coup d'Etat en Birmanie: le tribunal de la junte rejette un appel d'Aung San Suu Kyi
©AFP

L'appel contre le verdict, déposé par l'équipe de la prix Nobel de la paix, a été "sommairement rejeté", a déclaré cette source.

L'ancienne cheffe du gouvernement civil avait été condamnée la semaine dernière en vertu de la loi anti-corruption à une peine de cinq ans de prison supplémentaires au cours d'un procès-fleuve, dénoncé comme politique par la communauté internationale.

Elle s'était déjà vu infliger ces derniers mois une peine de six ans de détention.

Aung San Suu Kyi, 76 ans, est détenue depuis le coup d'Etat militaire du 1er février 2021 qui a mis fin à une décennie de transition démocratique en Birmanie.

Elle est accusée d'une multitude d'infractions (violation d'une loi sur les secrets d'Etat datant de l'époque coloniale, fraude électorale, sédition, corruption...) et risque au total des décennies de prison.

Sur le même sujet