Trente six ans après la chute du dictateur Ferdinand Marcos, son fils se retrouve au pouvoir

Trente-six ans après la chute de Ferdinand Marcos, son fils a remporté lundi l'élection présidentielle. Après dépouillement de plus de 90% des votes, Ferdinand "Bongbong" Marcos Junior, 64 ans, en a remporté près de 30 millions, contre moins de la moitié pour la candidate Leni Robredo. La certification définitive du vote doit prendre plusieurs semaines.

Trente six ans après la chute du dictateur Ferdinand Marcos, son fils se retrouve au pouvoir
©AFP
Les Philippins ont la mémoire courte - ou sont-ils résignés et impuissants ? Trente-six ans après la vague de People Power qui avait submergé le palais présidentiel de Malacañang à Manille, provoqué la chute de Ferdinand Marcos, et mis fin à deux décennies d'une tyrannie brutale, corrompue et extravagante, ils...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet