Au Sri Lanka, la révolution en marche : "Beaucoup de politiciens voient le sol se dérober sous leurs pieds"

Des manifestants, épuisés par la crise économique, se sont emparés du palais présidentiel samedi. Le président Gotabaya Rajapaksa et son Premier ministre promettent de démissionner.

Emmanuel Derville, correspondant en Asie du Sud
Au Sri Lanka, la révolution en marche : "Beaucoup de politiciens voient le sol se dérober sous leurs pieds"
©AP
La patience des Sri-Lankais a fini par s’éteindre. Après des mois de pénuries de gaz et d’électricité, après des heures interminables à attendre, parfois jusqu’à la mort, devant les stations-service pour quelques litres d’essence, la population a laissé éclater son ras-le-bol. Samedi, des centaines de milliers d’hommes, de...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité