Sri Lanka: le chef de l'opposition retire sa candidature à l'élection présidentielle

Le principal dirigeant de l'opposition sri-lankaise, Sajith Premadasa, s'est retiré de l'élection présidentielle mardi en faveur d'un dissident du parti au pouvoir.

Sri Lanka: le chef de l'opposition retire sa candidature à l'élection présidentielle
©BELGA-AFP

Quelques minutes avant l'ouverture officielle des candidatures, M. Premadasa a tweeté que "pour le plus grand bien de mon pays que j'aime et du peuple que je chéris", son parti soutiendra Dullas Alahapperuma pour remplacer Gotabaya Rajapaksa qui a démissionné la semaine dernière.

Trois candidats ont été désignés mardi par le Parlement: le président par intérim, Ranil Wickremesinghe, sera opposé lors d'un vote à bulletin secret mercredi à l'ancien ministre de l'Education, Dullas Alahapperuma - soutenu par le principal parti d'opposition - et au dirigeant de la gauche, Anura Dissanayake.

M. Wickremesinghe, qui a été six fois Premier ministre, est soutenu pour ce poste par le parti du président démissionnaire.

L'île de 22 millions d'habitants subit de graves pénuries de produits de première nécessité depuis la fin de l'année dernière, le pays n'ayant plus de devises étrangères pour financer les importations essentielles.

Le Sri Lanka a fait défaut sur sa dette extérieure de 51 milliards de dollars à la mi-avril et est en pourparlers avec le FMI pour un éventuel renflouement.