Nancy Pelosy à Taïwan ? "Si les Etats-Unis persistent, ils devront en assumer toutes les conséquences"

La Chine a averti mercredi que les Etats-Unis porteront la responsabilité d'une visite potentielle à Taïwan de la cheffe des députés américains Nancy Pelosi et devront en assumer "toutes les conséquences".

AFP
Nancy Pelosy à Taïwan ? "Si les Etats-Unis persistent, ils devront en assumer toutes les conséquences"
©AFP

Pékin s'oppose à tout contact officiel entre Taïwan et d'autres pays, estimant que ce territoire insulaire de 24 millions d'habitants est une de ses provinces historiques, même si elle ne la contrôle pas.

Nancy Pelosi, cheffe de la Chambre des représentants et à ce titre l'un des plus hauts personnages de l'Etat américain, a refusé de dire jeudi dernier à des journalistes si elle effectuerait ce voyage, prévu en août selon certains médias.

Elle serait la personnalité américaine de plus haut rang institutionnel à se rendre à Taïwan depuis des décennies.

Pékin a fait part mercredi de sa "ferme opposition" à cet éventuel déplacement, qui ne fait pas l'unanimité au sein même du gouvernement américain.

"Si les Etats-Unis persistent" avec une visite de Mme Pelosi à Taïwan, ils "devront en "assumer toutes les conséquences", a dit devant la presse un porte-parole de la diplomatie chinoise, Zhao Lijian.

Les Etats-Unis, comme l'immense majorité des pays au monde, ne reconnaissent pas officiellement Taïwan.

Mais ils soutiennent fortement l'île dont ils mettent en avant le statut "démocratique" et Washington est le plus important partenaire et fournisseur d'armes de Taipei.

Y voyant une atteinte à sa souveraineté, la Chine a accru la pression contre Taipei ces dernières années, menant par exemple des campagnes d'incursions dans la zone de défense aérienne de Taïwan.