"Laissez-nous rentrer chez nous" : des touristes français bloqués sur une île en Chine à cause du Covid témoignent

Pour espérer quitter l’île, il faut cinq tests PCR négatifs en sept jours.

Depuis dimanche, l'île touristique d'Hainan s'est refermée sur elle-même. Les vols et les trains vers la ville de Sanya, située à l'extrémité sud de l'île, surnommée "l'Hawaï chinois", ont été annulés. La raison ? Un foyer de coronavirus découvert sur l'île. Près de 1000 cas de Covid ont été détectés en deux jours.

Problème : plus de 80.000 touristes se trouvaient à Hainan lorsque le gouvernement a interdit tous les départs. Ceux-ci se retrouvent donc privés de leur vol retour. Parmi eux, des Français que TF1 a pu joindre. "On a essayé de partir sur une autre ville au nord de l'île. On a été bloqués sur des checkpoints après dix kilomètres donc on a été obligés de faire marche arrière", témoigne l'un. "Ce qui est fatiguant, c'est qu'on n'a pas de date de retour et on n'a pas de visibilité. On réserve tous les jours et le vol est annulé tous les jours", poursuit un autre.

Le gouvernement chinois annonce prendre en charge la moitié des frais d’hôtel des touristes bloqués, précise le média français. Ceux-ci sont contraints de rester dans leur chambre alors qu'en ville, tout est testé : les hommes, la nourriture, y compris les poissons sur les étals des marchés.

Pour espérer quitter l’île, il faut cinq tests PCR négatifs en sept jours. D’immenses laboratoires ont été mis sur pied en quelques heures dans l’objectif de dépister 400.000 personnes par jour.

À ce jour, la Chine est la seule grande économie qui continue d'appliquer la stratégie "zéro covid".