Un étudiant pirate le département des examens pour "s'amuser"

Il n'a toutefois modifié aucune note d'examen.

J.F.
Un étudiant pirate le département des examens pour "s'amuser"
©shutterstock

Un étudiant en informatique a été arrêté cette semaine au Sri Lanka pour avoir piraté le département des examens du gouvernement, explique le Daily News, un journal local. Il s'est attaqué à la base de données des étudiants qui avaient passé le "certificat d'études générales" en 2021, un certificat nécessaire pour pouvoir entrer à l'université.

En tout, l'étudiant a volé les résultats de 270.000 jeunes. Il les a ensuite publiés sur un portail externe ressemblant à celui du département des examens. Concrètement, plutôt que d'avoir accès à des résultats anonymisés par un ID, tout le monde pouvait faire des recherches par nom et voir si ses proches avaient réussi ou non.

Suite à ce piratage, une enquête avait été lancée par la division de cybercriminalté au Sri Lanka. Au-delà du problème de confidentialité pour les jeunes, le gouvernement voulait comprendre comment cet étudiant avait pu s'introduire dans leur base de données.

Au cours de l'enquête, la division a découvert que l'étudiant partageait l'avancement de son piratage sur un groupe Telegram de 5.000 membres, parmi lesquels d'autres étudiants en informatique. Elle est parvenue à infiltrer le groupe et à identifier l'administrateur. Ce dernier a donc été arrêté mercredi.

L'enquête a toutefois montré que l'étudiant n'avait pas agi avec des intentions criminelles mais avait fait ça "pour s'amuser" et pour "mettre en pratique les connaissances qu'il avait acquises". Il risque toutefois une condamnation.