Des gardes-côtes chinois bloquent le passage d'un navire de la marine des Philippines

Le Vietnam, la Malaisie, le Brunei et Taïwan sont aussi confrontés à des différends de même nature avec la Chine dans ces eaux, riches en ressources.

FILE - This photo taken from a C-130 transport plane with Defense Chief Delfin Lorenzana and Armed Forces Chief Gen. Eduardo Ano shows Thitu Island off the South China Sea on April 21, 2017. A Chinese coast guard vessel twice blocked the Philippine naval boat before seizing the debris it was towing Sunday off Philippine-occupied Thitu Island, Vice Admiral Alberto Carlos said Monday., Nov. 21, 2022. (AP Photo/Bullit Marquez, File)

Des gardes-côtes chinois ont bloqué un navire militaire philippin qui a récupéré des débris métalliques non identifiés près d'une île dans les eaux disputées en mer de Chine méridionale et ont saisi ces éléments, a annoncé la Défense des Philippines lundi. L'incident survient peu avant que la vice-présidente américaine Kamala Harris rencontre le président philippin Ferdinand Marcos lundi à Manille pendant une visite dans l'archipel d'Asie du Sud-Est

L'armée philippine a récupéré un débris non identifié de 740 mètres de long non loin de l'île de Pagasa, le territoire le plus important occupé par les Philippines en mer de Chine méridionale. Les marines étaient en train de le ramener vers une base militaire quand un navire des gardes-côtes chinois ont bloqué leur passage.

Le navire chinois a déployé un bateau avec du personnel à bord qui ont repris "par la force l'objet flottant en coupant la ligne de remorquage" attachée au navire de la marine philippine, a déclaré le vice-amiral Alberto Carlos, un commandant militaire régional.

Aucun membre de la marine philippine n'a été blessé, et le navire est rentré vers sa base après l'incident.

Les Philippines et la Chine se disputent des eaux territoriales en Mer de Chine méridionale, où Pékin s'est emparé de zones et y a construit des îles artificielles dotées d'infrastructure militaire.