Indonésie: attentat-suicide dans un commissariat, un policier tué, 10 blessés

Un policier a été tué et plusieurs autres blessés mercredi lors d'un attentat suicide dans un commissariat à Bandung, dans la province de Java Ouest en Indonésie, a annoncé la police.

A police officer stands guard on a road leading to the police station where an explosion went off in Bandung, West Java, Indonesia, Wednesday, Dec. 7, 2022. A man blew himself up Wednesday outside a police station on Indonesia’s main island of Java in what appeared to be the latest in a string of suicide attacks in the world’s most populous Muslim nation. (AP Photo/Ahmad Fauzan)
©Copyright 2022 The Associated Press. All rights reserved.

Aucune indication sur le mobile de cette attaque n'a été donnée par les autorités de l'archipel, le plus grand pays à majorité musulmane du monde qui est, depuis des années, en proie à l'activisme islamiste.

L'explosion s'est produite vers 8h00 locales (2h00 en Belgique) dans les locaux du poste de police d'Astana Anyar à Bandung, capitale de la province la plus peuplée d'Indonésie, tuant sur le coup l'auteur de l'attentat suicide.

"Un homme a essayé de s'introduire par la force et les policiers ont essayé de l'arrêter", a déclaré le chef de la police de Java Ouest, Suntana.

Un deuxième engin explosif a ensuite été trouvé à proximité et a été déclenché en toute sécurité par les démineurs de la police, selon la même source.

"L'assaillant insistait pour s'approcher de nos agents en brandissant un couteau et soudain une explosion s'est produite", a-t-il décrit.

L'attaque a fait un mort --un policier-- et dix blessés dont un civil qui passait par là.

L'auteur de l'attentat, dont l'identité n'a pas été révélée, a débarqué au commissariat sur une moto bleue, une feuille de papier blanche avec un message collée à son véhicule.

Le message condamnait le code pénal indonésien comme un texte de loi "infidèle" et invitait à faire la guerre aux forces de l'ordre, selon la police.