Un responsable américain d'une société de sécurité a été enlevé dans l'est de l'Afghanistan la semaine dernière, a déclaré jeudi à l'AFP un responsable du gouvernement, confirmant une information du magazine Newsweek.

"Ce n'est pas un soldat, c'est un ancien Marine qui est maintenant un entrepreneur", a précisé ce responsable sous couvert d'anonymat. Le kidnapping a eu lieu dans la province de Khost, près du Pakistan, "vendredi dernier", a-t-il ajouté.

Aucun groupe n'a pour l'instant revendiqué l'enlèvement. "Je n'ai pas encore reçu d'information à ce sujet", a affirmé à l'AFP le porte-parole des talibans Zabihullah Mujahid.

Cet enlèvement intervient alors que les insurgés négocient depuis plus d'un an avec les États-Unis un accord visant au retrait des troupes US d'Afghanistan, en échange notamment de garanties sécuritaires et d'une réduction des violences.

"Nous sommes au courant de ces informations", a commenté un porte-parole du département d'Etat américain, sans plus de précisions.

Amrullah Saleh, ex-chef des services de renseignement afghans et ancien ministre de l'Intérieur, a accusé sur Twitter "les talibans et leurs soutiens pakistanais" d'être à l'origine de l'enlèvement.