La trêve partielle d'une semaine en Afghanistan qui a précédé la signature de l'accord entre les Etats-Unis et les Talibans a été prolongée en vue d'un cessez-le-feu "complet", a déclaré dimanche le président Ashraf Ghani.

"La réduction des violences va continuer avec pour but d'atteindre un cessez-le-feu complet", a dit M. Ghani lors d'une conférence de presse à Kaboul, précisant que les talibans avaient été informés de cette décision par le général américain Scott Miller. Il a ajouté que le gouvernement afghan ne s'est pas engagé à la libération de 5.000 prisonniers talibans évoquée dans l'accord entre Washington et les talibans. "Il n'y a pas d'engagement à libérer 5.000 prisonniers", a insisté M. Ghani, précisant que l'échange pourrait cependant "faire partie de l'agenda des discussions intra-afghanes, mais ne peut pas être un prérequis à des discussions".