L’avion qui s’est écrasé ce lundi vers 13h (9h30 belge) dans l’Est de l’Afghanistan est probablement un avion militaire américain, chargé de relayer les informations qui proviennent du champ de bataille, indiquent plusieurs internautes sur Twitter, sur base des premières photos et vidéos de l’épave de l’avion.

L’avion serait un E-11A, une variante militaire du Bombardier BD-700 Global Expert, affirment ces experts en comparant les chiffres retrouvés sur le fuselage de l’épave et les photos d’archives de cet avion dont le premier vol date de 2013.

© AP

Sur le fuselage, on retrouve aussi l’étoile de l’US Airforce ainsi que une possible référence au nœud de communication aéroporté de combat BACN (Battlefield Airborne Communication Node). Ce système sophistiqué, développé par la firme Northrop Grumman, accroît la circulation des informations en temps réel entre les différents systèmes tactiques de liaison de données.

L’avion s’est écrasé dans la province de Ghazni, une région où les talibans sont présents. Le gouverneur de la province a demandé l’aide de Kaboul, qui a envoyé ses forces spéciales sur le terrain. Dans un premier temps, des officiels afghans avaient parlé du crash d’un avion civil de la compagnie afghane Ariana. Mais celle-ci a rapidement démenti.

Il n’y a pour le moment aucune confirmation du Pentagone ou de l’Otan de l’accident. Mais une source militaire indique à CNN qu’une enquête est en cours.