Au moins quatre personnes sont mortes dans un attentat contre une mosquée de Kaboul, le deuxième en moins de deux semaines dans la capitale, a-t-on appris vendredi auprès du ministère de l'Intérieur afghan. 

"D'après nos informations initiales, des explosifs placés à l'intérieur de la mosquée ont été actionnés pendant la prière du vendredi", a déclaré Tariq Arian, un porte-parole du ministère dans une court message envoyé sur WhatsApp.

L'imam qui officiait et trois fidèles ont été tués, a-t-il ajouté, un bilan de quatre morts confirmé par le ministère de la Santé.