Le président américain Joe Biden a annoncé mercredi que les Etats-Unis allaient prendre des sanctions contre les généraux qui ont renversé le gouvernement civil d'Aung San Suu Kyi, réclamant une nouvelle fois la libération "immédiate" de la la "Dame de Rangoun".

"J'ai approuvé un décret nous permettant de sanctionner immédiatement les responsables militaires qui ont organisé ce coup d'Etat, leurs intérêts financiers ainsi que leurs familles proches", a déclaré M. Biden lors d'une brève allocution.