Depuis le mois de septembre, les suspects auraient conditionné une solution saline à vendre comme vaccin.

Au total, 3.000 doses de vaccin ont été confisquées, des opérations de police ayant lieu dans plusieurs endroits du pays.

La Chine a développé un certain nombre de ses propres vaccins. Les autorités de Pékin se sont fixé comme objectif de vacciner 50 millions de personnes d'ici la mi-février.