Selon Sana, la bombe a été placée à bord du véhicule du mufti qui se trouvait dans la localité de Qoudsaya dans le nord-ouest de la province. Considéré comme un proche du président Bachar al-Assad, le dignitaire religieux avait, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), joué un rôle de premier plan dans les accords entre pouvoir et rebelles pour faire cesser les combats dans la province de Damas ces dernières années. 

La guerre en Syrie a fait plus de 380.000 morts depuis 2011. Déclenché par la répression d'une révolte populaire contre le pouvoir, le conflit s'est transformé en guerre dévastatrice, impliquant une multitude d'acteurs régionaux et internationaux, ainsi que des groupes djihadistes.