Jeudi soir, deux roquettes ont été tirés depuis Gaza vers Israël, sans toutefois faire de blessés. Les services de sécurité ont précisé que les sirènes avaient retenti dans la zone d'Ashkélon, une localité israélienne proche de l'enclave palestinienne.

Dans la foulée, des avions de combats israéliens ont frappé une "usine de fabrications d'armes" et des "infrastructures souterraines" du Hamas, a indiqué l'armée.

Le Hamas, groupe islamiste qui contrôle le territoire palestinien paupérisé de deux millions d'habitants, a confirmé dans un communiqué des frappes à Khan Younès (sud) et dans le camp de réfugiés de Nuseirat (centre), sans faire état de blessés.

D'après l'armée israélienne, une des roquettes tirées jeudi depuis Gaza vers Israël a été interceptée par le bouclier antimissile israélien, et la seconde roquette s'est abattue dans un terrain vague.