L'aviation israélienne a frappé des objectifs du Hamas dans la bande de Gaza en riposte à des tirs de roquettes partis de ce territoire vers Israël, a annoncé lundi l'armée israélienne. Les autorités israéliennes ont de plus annoncé pour la même raison une mesure punitive de réduction de l'entrée de carburant pour la principale centrale électrique de la bande de Gaza, ce qui signifie une forte réduction de la fourniture de courant.

L'armée avait annoncé auparavant que trois roquettes avaient été tirées dimanche soir depuis l'enclave palestinienne.

"Trois lancements ont été identifiés depuis la bande de Gaza vers le territoire israélien", indiquait l'armée dans un communiqué. "Deux d'entre elles ont été interceptées par le système antimissile Dôme de fer".

"En réaction, des avions israéliens viennent de frapper un certain nombre de cibles terroristes dans un complexe militaire du Hamas dans le nord de la bande de Gaza, dont le bureau d'un commandant de bataillon du Hamas", a déclaré l'armée dans un nouveau communiqué lundi matin.