Le Japon a confirmé vendredi 209 nouvelles contaminations au coronavirus, le nombre le plus élevé sur les deux derniers mois. De quoi augmenter la crainte d'une deuxième vague. Sur les 209 nouveaux cas, 124 ont été recensés à Tokyo. Lors d'une conférence de presse, la gouverneure Yuriko Koike a déclaré que la capitale japonaise devait se préparer à une deuxième vague. Elle conseille aux habitants de ne plus sortir la nuit dans les bars. 70% des nouvelles personnes infectées sont dans la vingtaine ou dans la trentaine.

Un porte-parole du gouvernement a également déclaré qu'il n'était pas encore nécessaire de déclarer un nouvel état d'urgence. Dans deux jours, les habitants de Tokyo doivent voter pour un nouveau gouvernement pour la métropole.

Au total, 18.874 personnes ont été contaminés au coronavirus au Japon pour 975 décès.