Asie Où sont passés les 40 000 combattants étrangers qui avaient rejoint les rangs de l’État islamique ? Depuis la défaite militaire du groupe djihadiste à Baghouz, en mars dernier, cette question hante les responsables policiers du monde entier. Un rapport que vient de publier le Conseil de sécurité des Nations unies donne un début de réponse. (...)