Les images ont fait le tour de la Toile. Sur celles-ci, figurent des cochons ficelés dans un siège pour enfant à l'intérieur d'une voiture sur le point de se crasher. Les animaux sont ainsi utilisés pour tester l'efficacité des sièges réservés aux bambins en Chine. Projetés à 30 km/h contre un mur, sept des quinze porcelets n'ont pas survécu à l'accident programmé. Les huit autres présentent des "abrasions, des contusions et des lacérations", selon l'International Journal of Crashworthiness.  
 

Les porcelets de deux mois ont été scrupuleusement choisis et triés sur le volet pour qu'ils se rapprochent le plus possible de la taille et du physique d'un enfant. 

L'ONG PETA a d'ores et déjà dénoncé cette pratique. "Laisser des animaux intelligents et sensibles comme les porcs s'écraser sur les murs lors de tests à grande vitesse en Chine est tout simplement cruel", s'est indigné Anne Meinert, la porte-parole de l'association.