Asie Les journalistes étrangers ne sont pas autorisés à se rendre dans la région, sous couvre-feu. Les touristes ont été expulsés. Le téléphone et Internet ont été coupés. Seuls les Cachemiris peuvent y accéder.

Pour la quatrième journée, la vallée du Cachemire était coupée du monde jeudi, isolant 8 millions de personnes. Les lignes téléphoniques restent suspendues, Internet aussi.

Depuis que le gouvernement indien a abrogé l’autonomie de l’État du Jammu-et-Cachemire lundi, les forces de sécurité ont posé des barrages et interdit les rassemblements de plus de quatre personnes.

(...)