Des habitants paniqués sont sortis de chez eux quand les deux tremblements de terre ont ébranlé la ville de Bengkulu, située sur la côte ouest de Sumatra, a témoigné un journaliste de l'AFP.

La région a été frappée par une série de répliques, selon l'agence de géophysique et météorologie indonésienne. "Jusqu'à présent, aucun dommage causé par ce séisme ne nous a été rapporté", a déclaré Rahmat Triyono, responsable de cette agence.

Ces deux tremblements de terre, de magnitude 6,8 et 6,9 et d'une profondeur comprise respectivement entre 22 et 26 km, ont eu lieu à six minutes d'intervalle à partir de 05h23 mercredi (00h23 heure belge), a indiqué l'USGS.

Il existe une "faible probabilité qu'il y ait des victimes et des dégâts" compte-tenu des caractéristiques de ces secousses, selon la même source. Des séismes peu profonds provoquent généralement moins de dégâts.

Aucune alerte au tsunami n'a été déclenchée dans l'océan Indien, selon le système d'alerte aux tsunamis.

© AFP