Le gouvernement chinois revendique, au nom de raisons historiques, la quasi-totalité des îlots et récifs de cette région maritime face aux autres riverains (Malaisie, Vietnam, Philippines, Bruneï). Chaque nation contrôle plusieurs îles.

Les Etats-Unis s'opposent aux prétentions de la Chine. Ils conduisent ainsi régulièrement avec des navires de guerre des opérations nommées "liberté de navigation" en mer de Chine méridionale.

Dans ce contexte, l'aviation navale chinoise a mené "récemment" des exercices "de haute intensité" avec des bombardiers H-6G, H-6J et d'autres avions en mer de Chine méridionale, a indiqué Ren Guoqiang, un porte-parole du ministère de la Défense. "Ils ont effectué des décollages et atterrissages diurnes et nocturnes, des raids longue distance ou encore des attaques de cibles maritimes. Les objectifs attendus ont été atteints", a-t-il souligné lors d'un point presse mensuel en ligne.

Le lieu exact des manoeuvres n'a pas été précisé. La mer de Chine méridionale est grande comme six fois la France métropolitaine.