Douze candidats prodémocratie hongkongais n'ont pas reçu l'autorisation de se présenter aux élections législatives de septembre, a indiqué jeudi le gouvernement, une décision dénoncée par l'opposition comme une nouvelle atteinte aux libertés dans la région semi-autonome. Parmi eux, le leader du mouvement, Joshua Wong.

"Le gouvernement hongkongais soutient la décision (...) d'invalider 12 candidatures aux élections au Conseil législatif", a annoncé le gouvernement dans un communiqué.