Au moins 32 personnes ont été tuées par la foudre dans les États du Bihar et de l'Uttar Pradesh, au nord de l'Inde, pendant les tempêtes de mousson, ont annoncé les autorités samedi.

Vingt et une personnes ont été tuées dans huit districts de l'État oriental du Bihar en 24 heures depuis vendredi soir, a rapporté l'agence de presse ANI.

Si la plupart des victimes ont été directement touchées par la foudre, certains décès ont également été signalés après l'effondrement d'habitations en chaume et d'arbres.

Les victimes étaient "pour la plupart des agriculteurs ou des sans-abri (personnes) qui se trouvaient à l'extérieur".

Onze autres personnes ont été tuées lors d'incidents similaires dans l'État voisin de l'Uttar Pradesh, ont déclaré les responsables de la gestion des catastrophes de l'État.

Les coups de foudre et les tempêtes sont fréquents en Inde pendant la saison des moussons qui s'étend de juin à septembre.