De nouvelles roquettes ont visé des intérêts américains en Irak, a annoncé dimanche l'armée, une reprise des hostilités une semaine après la libération d'une dizaine de combattants pro-Iran interpellés lors d'un coup de filet censé mettre un coup d'arrêt à ces attaques.

"Une roquette Katyoucha a été tirée en direction de la Zone verte" de Bagdad où siège l'ambassade des Etats-Unis, indique un communiqué de l'armée. "Elle s'est abattue sur une maison, y blessant un enfant", selon la même source.