Israël a annoncé la vente à la République tchèque pour 125 millions de dollars de huit radars dont les prototypes sont déjà intégrés dans son bouclier antimissile "Iron Dome". Déployé depuis 2011, le système antimissile israélien "Dôme de fer", est utilisé notamment pour contrer des roquettes tirées depuis la Syrie voisine ou de la bande de Gaza, enclave sous contrôle du mouvement palestinien Hamas et où opère aussi le Djihad islamique.

Les radars vendus par Israël, des ELM-2084 de la filiale Elta Systems du groupe Israel Aerospace Industries (IAI), seront intégrés dans le système de défense tchèque et seront compatibles avec les systèmes de commandement et de contrôle de l'Otan, a indiqué jeudi le ministère israélien de la Défense dans un communiqué.

Réduire la dépendance à la Russie

Cette acquisition fait partie d'un programme de modernisation des forces armées tchèques et permettra de réduire "notre dépendance à une machinerie russe obsolète" en achetant d'un "partenaire stratégique à long terme", a déclaré le ministre tchèque de la Défense, Lubomir Metnar, lors de la signature de l'accord, qui a eu lieu à Prague.

Le bouclier antimissile "Iron Dome" a été développé par la firme israélienne Rafael, à l'aide notamment de fonds américains. La livraison de systèmes de radars à la République tchèque doit quant à elle s'échelonner de 2021 à 2023, selon les autorités israéliennes.