Les produits pétroliers peuvent également à nouveau traverser la frontière à Kerem Shalom, affirme COGAT, le bureau de liaison d'Israël avec les Palestiniens. La zone de pêche dans la Bande de Gaza a aussi été étendue à 15 milles marins (environ 28 kilomètres). Israël avait fermé cette zone il y a deux semaines en réponse aux attaques en provenance de Gaza.

Le Hamas a annoncé lundi qu'un accord avait été trouvé pour mettre fin à l'escalade avec Israël. Le mouvement islamiste palestinien a déclaré qu'un cessez-le-feu impliquerait le lancement de certains projets pour améliorer la vie dans la Bande de Gaza.

Le COGAT a averti que si le Hamas ne remplissait pas ses obligations, Israël "répondrait de manière appropriée". Israël, l'Union européenne et les États-Unis considèrent le Hamas comme une organisation terroriste.

L'armée israélienne bombarde Gaza presque quotidiennement depuis le 6 août en représailles à des lancers de projectiles enflammés ou des missiles depuis Gaza vers Israël. De plus, l'État juif a intensifié son encerclement de l'enclave palestinienne.