Comme l'explique Le Monde, Kim Jong-un pourrait être forcé de tirer un trait sur la cigarette lors de ses visites officielles. L'Assemblée suprême du peuple a en effet pris la décision de limiter la consommation de tabac dans le pays. Le 4 novembre dernier, l'organe a pris la décision d'interdire la cigarette dans les centres d'éducation politique et idéologique, les cinémas, les théâtres, les transports publics, les centres commerciaux, les écoles ou encore les établissements médicaux. Ceux qui ne respectent pas ces nouvelles règles écoperont de sanctions, explique le journal français. 

Jusqu'ici, lors de ses visites officielles, le dirigeant nord-coréen n'hésitait jamais à griller une cigarette. Son amour pour le tabac est d'ailleurs en partie responsable des rumeurs sur sa santé fragile, en plus de son surpoids. Fera-t-il un effort lors de ses prochaines sorties? 

La Corée du nord semble en tout cas décidée à s'attaquer au problème du tabagisme qui frappe un homme nord-Coréen sur deux. 

© dr