Cette décision constitue "une réponse légitime et nécessaire aux mesures déraisonnables des Etats-Unis", a souligné dans un communiqué le ministère chinois des Affaires étrangères.

Le ministère n'a pas précisé dans quel délai la représentation diplomatique devrait fermer ses portes. Dans le cas de Houston, l'administration Trump n'avait donné que 72 heures aux diplomates chinois pour plier bagage.

Outre leur ambassade à Pékin, les Etats-Unis comptent cinq consulats en Chine continentale (Canton, Shanghai, Shenyang, Chengdu, Wuhan) ainsi qu'un à Hong Kong.

La mission de Chengdu, inaugurée en 1985, couvre tout le sud-ouest de la Chine, notamment la région autonome du Tibet. Selon son site internet, elle compte 200 employés, dont 150 de statut local.

Le secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo a déclaré jeudi que le consulat de Chine à Houston était une plaque tournante de l'espionnage" chinois et "du vol de propriété intellectuelle" américaine.