La Corée du Nord a mené un "test très important" sur sa base de lancement de satellites de Sohae, a annoncé l'agence officielle KCNA dimanche, alors que les négociations sur le nucléaire entre Pyongyang et Washington restent dans l'impasse.

Le résultat de ce test aura un "effet important" en changeant le "statut stratégique" de la Corée du Nord, a déclaré un porte-parole de l'Académie nationale des sciences du Nord, dans un communiqué diffusé par KCNA. L'agence ne donnait pas plus de précisions sur l'engin ou l'arme testée. 

Lors d'un sommet à Séoul en septembre 2018, le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un s'était engagé à fermer le site de Sohae, également connu sous le nom de Tongchang-ri. Mais les progrès pour aller vers la "dénucléarisation" de la péninsule coréenne ont fait long feu. 

En mars avaient été repérés par satellite des travaux sur cette base en vue d'une "rapide reconstruction". Samedi, deux déclarations ont confirmé que l'heure était aux tensions. "La situation actuelle dans la péninsule coréenne est grave", ont estimé les présidents américain et sud-coréen, Donald Trump et Moon Jae-in, lors d'une conversation téléphonique, selon la présidence sud-coréenne. 

Et l'ambassadeur nord-coréen aux Nations unies Kim Song a affirmé que "la question de la dénucléarisation n'est plus sur la table des négociations".