La dernière personne coincée dans les décombres d'un hôtel utilisé comme lieu de quarantaine pour le coronavirus dans l'est de la Chine a été retrouvée morte jeudi, ce qui porte le bilan de l'effondrement à 29 morts, rapportent jeudi les médias d'État.

Le Xinjia Hotel, situé dans la ville côtière de Quanzhou dans la province du Fujian (est), s'est effondré samedi pour une raison indéterminée, prenant au piège 71 personnes au total, dont 58 se trouvaient en isolation.

Le bâtiment de sept étages, construit il y a sept ans, était en cours de rénovation aux étages inférieurs lorsque l'accident s'est produit, selon les médias locaux.

Les autorités locales ont déclaré avoir trouvé de "sérieux problèmes" dans l'approbation des travaux de construction et de rénovation de l'hôtel. Le bâtiment a, semble-t-il, été "construit illégalement, violant à plusieurs reprises la réglementation".

La Chine a signalé jeudi 15 nouveaux cas de coronavirus, le nombre le plus bas depuis que la déclaration quotidienne des infections a commencé il y a sept semaines. Cela porte le nombre d'infections au-delà des 80.700. Ce chiffre inclut 3.169 décès.