Les discussions sur le nucléaire iranien entre le chef de la diplomatie Mohammad Javad Zarif et les dirigeants français en marge du sommet du G7 de Biarritz (sud-ouest de la France) ont "été positives" et "vont se poursuivre", a indiqué dimanche soir la présidence française.

La rencontre a duré environ trois heures, d'abord avec le ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian, puis avec le président Emmanuel Macron pendant une demi-heure, à la mairie de Biarritz.

A l'issue de cette rencontre, M. Zarif a regagné l'aéroport de Biarritz et est reparti en avion.

La palais présidentiel de l'Elysée précise que des conseillers diplomatiques allemands et britanniques ont été associés à une partie de la réunion.

Cette visite s'était faite "en accord" avec les Etats-Unis, farouchement opposés au gouvernement de Téhéran. "Tout s'est joué en quelques heures. Dès que cela a été possible, nous avons informé les pays européens et les Américains. Ils ont été associés", a ajouté la présidence.

M. Trump, présent à Biarritz, a été informé en personne par M. Macron.

Sur Twitter, M. Zarif a indiqué avoir "rencontré @EmmanuelMacron en marge du #G7Biarritz après une discussion détaillée" avec M. Le Drian et le ministre de l'Economie Bruno Le Maire.