Masatoshi Koshiba est mort de cause naturelle dans un hôpital de la capitale, a précisé Kyodo News, citant une déclaration de l'Université de Tokyo, dont M. Koshiba était professeur émérite.

Le Japonais avait été primé en même temps que les Américains Raymond Davis Jr et Riccardo Giacconi pour "leur contribution pionnière dans le domaine de l'astrophysique, en particulier pour la détection des neutrinos cosmiques", avait souligné le comité Nobel.

Grâce à son prix, l'astrophysicien avait créé en 2003 une fondation destinée à enseigner les sciences aux plus jeunes.

Né en 1926 dans la préfecture d'Aichi, il avait étudié à l'Université de Tokyo avant d'obtenir son doctorat à l'Université de Rochester, à New York, en 1955.