Maha Vaji­ra­long­korn, le roi conntroversé de Thaïlande, s'est confiné dans un hôtel de luxe allemand, qu'il a entièrement réservé pour lui, ses nombreux domestiques et son harem, composé d'une vingtaine de femmes. Le roi n'a pas encore précisé la présence de ses quatre épouses officielles. Si tous les hôtels et maisons d'hôtes de la région bavaroise ont été obligés de fermer leurs portes, ce n'est pas le cas du Grand Hotel Sonnen­bi­chl qui, selon des informations du Independant , a eu l'autorisation exceptionnelle de rester ouvert pour accueillir le roi de Thaïlande. 

Vraisemblablement, le roi et son entourage peuvent séjourner à cet hôtel car ils ne sont pas sujets au coronavirus. Pourtant, 119 membres de l'entourage du roi ont été renvoyés en Thaïlande, eux qui étaient soupçonnés d'avoir contracté le virus.

Au pays, cette nouvelle frasque a provoqué la colère de nombreuses personnes, qui l'ont fait savoir publiquement. Pourtant, tout sujet critiquant sa majesté s'expose à des poursuites judiciaires. Certains pourraient même encourir jusqu'à 15 ans de prison. Cela n'a pas effrayé des millions de Thailandais puisque le hashtag "Pourquoi avons-nous besoin d'un roi?" a été tweeté plus d'un million de fois depuis que le roi thaïlandais a fait savoir à son peuple qu'il partait se confiner en Allemagne, entouré d'une vingtaine de femmes.