La tempête a touché terre mardi matin à Busan, sur la côte méridionale, arrachant arbres et feux de circulation et inondant des rues. Une femme a été tuée lorsqu'une forte bourrasque a soufflé les vitres de son appartement à Busan et un sexagénaire a été blessé par la chute d'un réfrigérateur d'extérieur.

Plus de 2.200 personnes ont trouvé refuge dans des abris temporaires et quelque 120.000 foyers ont été privés d'électricité toute la nuit dans le sud du pays et sur l'île de Jeju.

Maysak se dirige à présent vers l'est de la péninsule en direction de la mer de l'Est avec des vents pouvant atteindre des pointes de 140 km/h.

Un cargo avec 43 membres d'équipage a disparu au large des côtes japonaises, dans une tempête causée par le typhon Maysak. Les garde-côtes ont pu sauver un membre d'équipage philippin, mais les 42 autres - 38 Philippins, deux Australiens et deux Néo-Zélandais - sont toujours portés disparus, a rapporté jeudi par l'agence Kyodo. Les gardes-côtes japonais ont reçu un signal de détresse du cargo mercredi vers 1h45 du matin (mardi 18h45, heure belge). Le navire de 11.947 tonnes était alors situé à 185 kilomètres à l'ouest de l'île d'Amami Oshima.

Les opérations de sauvetage ont été difficiles en raison des fortes précipitations et des vents violents provoqués par le typhon Maysak.

Un membre d'équipage a été retrouvé en mer de Chine orientale. Ses jours ne sont pas en danger, selon l'agence de presse.