Si la tradition exige que soient servis à table autant de plats qu'il y a de convives plus un, les fils du dragon sont désormais invités à essayer l'inverse: un plat par invité, moins un.

Plusieurs associations professionnelles du secteur de la restauration dans les villes de Pékin, Wuhan et Xian tentent désormais d'imposer ce modèle "N-1". Leurs membres sont également invités à offrir sur leurs menus la possibilité de commander des portions réduites, voire des demi-portions.

Ces initiatives font suite à une "instruction" publiée mardi par le président Xi Jinping en personne. L'homme fort de Pékin a jugé "choquant et inquiétant" le gaspillage alimentaire de ses compatriotes.

Dans un rapport de 2018, l'Académie chinoise des sciences estimait à près de 100 grammes la quantité de nourriture gâchée en moyenne par personne à chaque repas.

A la fin d'un repas, la politesse traditionnelle exige de laisser de la nourriture dans son assiette pour ne pas donner l'impression que l'on n'a pas eu assez à manger.

En 2015, l'Académie des sciences agricoles évaluait à 35 millions de tonnes la quantité de nourriture gaspillée chaque année dans le pays aux 1,4 milliard d'habitants.