"Mais les besoins restent très élevés", selon ces dernières. L'Unicef a porté son appel à l'aide pour les enfants à 23 millions de dollars (19,5 millions d'euros). Unicef Belgique a déjà reçu pas moins de 50.000 euros de dons. Ce montant est toutefois sous-estimé car outre les dons en ligne via le site web de l'organisation, les dons peuvent également être transférés via un numéro de compte.

"En attendant, nous relançons notre appel, car l'Unicef a fait une nouvelle évaluation sur le terrain et a encore augmenté son appel d'urgence, passant de 8,2 millions à 23 millions de dollars pour les six prochains mois. Cet argent est destiné à l'éducation, aux soins de santé et à l'approvisionnement en eau potable", déclare le porte-parole Philippe Henon.

Oxfam-Solidarité a lancé un appel aux dons vendredi dernier et environ 40.000 euros ont ainsi été récoltés durant le week-end. L'organisation ne fixe pas d'objectif concret pour l'aide d'urgence. "Avec les autres affiliés d'Oxfam, nous allons collecter l'argent et le transmettre à nos organisations partenaires à Beyrouth", déclare un porte-parole.

Caritas a quant à elle recueilli près de 60.000 euros, mais c'est le résultat d'un appel en ligne et d'un communiqué de presse envoyé la semaine dernière, souligne-t-elle. "Nous n'avons pas encore réussi à atteindre tous nos membres", dit-elle. "Il est vraiment encore très tôt, mais nous allons relancer notre appel. Les besoins sur le terrain sont très importants".