Un précédent bilan faisait état de 160 morts. La déflagration au port de Beyrouth a été provoquée par un incendie dans l'entrepôt où étaient stockées 2.750 tonnes de nitrate d'ammonium.