Avant lui, la ministre de la Justice Marie-Claude Najm, la ministre de l'Information Manal Abdel Samad, et le ministre de l'Environnement Damianos Kattar avaient également donné leur démission. 

Cette démission rapproche encore plus le gouvernement de Hassan Diab d'une démission après le drame qui a provoqué la colère de la population.